Enver Hoxha & les bunkers

Enver Hoxha a laissé une empreinte indélébile sur le pays. Fondateur du Parti Communiste Albanais en 1941, secrétaire du Parti et ensuite Premier Ministre du pays, qu’il dirigea d’une main de fer, l’entraînant de plus en plus loin dans la pauvreté et l’isolation internationale jusqu’à sa mort au milieu des années ’80.

La maison du despote.

Les anciennes idoles (mini Enver, entre Staline et Lénine sans bras), dans le fond d’une cour.

Enver a instauré un programme d’auto-protection dans les années ´70, visant notamment à couvrir le pays de bunkers pour la population, en cas d’attaque ennemie… Plus de 150 000 bunkers défigurent ainsi le paysage albanais. Ils ne furent jamais utilisés et syphonèrent l’economie du pays.

Certains sont aujourd’hui utilisés à différentes causes, comme cafés, logements, cave à vins, ou musées, comme l’excellent Bunk’Art 1 en périphérie de Tirana, où l’on peut découvrir le bunker officiel du gouvernement pendant la période communiste. Peut être pas conseillé pour les enfants un peu peureux…

Le Bunk’Art 2, au centre-ville de Tirara

À l’intérieur du Bunk’Art 1

Quelques exemples…

3 réflexions sur “Enver Hoxha & les bunkers

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s