Les plages de l’Albanie

L’Albanie a une cote longue de plusieurs centaines de kilomètres, donnant soit sur la mer Adriatique (les plus longues plages!) ou sur la mer Ionienne (les plus belles plages!) à partir de Vlorë, plus au sud.

Mer Adriatique

Nous n’avons visité qu’une seule plage donnant sur la mer Adriatique, soit celle de Golem, a quelques kilomètres au sud de Dürres.

Un avantage indéniable est que cette partie de la cote est facilement accessible à partir de Tirana, pour une escale d’une journée. Toutefois, il y’a un manque certain de charme. Par ailleurs, la plage en tant que telle et l’eau sont correctes, sans plus, pouvant se rapprocher des stations balnéaires nord-américaines. Nous nous sommes stationnés gratuitement près de l’Hotel Pambala et pour une modique somme de 500Lek (transats et parasols), nous y avons passé une agréable journée.

Adèle à la plage de Golem

Mer Ionienne/Riviera Albanaise

Le contraste entre les deux cotes est saisissant. Avec leur sol de roches ou de galets blancs (souliers de plages bien appréciés!), les plages de la Riviera n’en sont pas moins de toute beauté, avec leurs eaux d’un turquoise éclatant.

En arrivant par le col de Llogara, on peut apprécier la magnificence de cette cote.

oFFy7jn3T%6rFJO5BmHNvwArrivée par le col de Llogara

Lors de notre escapade à la Riviera, nous avons choisis de nous installer à Dhërmi, située peu après le col de Llogara, et qui est près de plusieurs belles plages. À défaut d’avoir pu aller au Vila Druri Dhërmi (bénéficiant de bons commentaires mais complet plusieurs mois à l’avance), nous avons opté pour le Guesthouse Four Seasons. L’endroit est sans charme mais très propre, bien situé et offre des petits déjeuners pas trop chers.

Bon, d’entrée de jeu, mentionnons que le mythe de la belle petite plage albanaise vierge semble être bel et bien terminé. En effet, chaque petite parcelle est maintenant conquise par les touristes, du moins au mois de juillet lorsque nous y sommes allés. Ceci rend l’expérience moins agréable mais n’enlève toutefois rien à la beauté des lieux.

Sans ordre particulier, voici nos deux préférées:

Drymades (Dhërmi)

Nous étions installés a l’extrémité sud de la plage, face à l’hôtel Ostro (en construction au moment de notre passage; nous avons pu bénéficier de la piscine, sans trop savoir nous avions le droit ). Tranquille, avec de belles vagues et une eau limpide. La favorite de Adèle. A noter que le reste de la plage des Drymades est moins charmant et très peuplé).

Gjipe (entre Dhërmi et Himare)

Il s’agit de LA plage que l’on voit sur pratiquement toutes les publicités de l’Albanie. Effectivement magnifique, c’est celle que nous avons préféré. Toutefois, ici encore, on retrouve des chaises longues et bar-restaurants, ce que les photos véhiculées partout ne permettent pas d’appréhender: aussi, apportez votre lunch, les prix frisent l’arnaque!) Nous avons tout de même trouvé l’achalandage raisonnable, possiblement lié au fait qu’on doit s’y rendre en partie à pied (20 min de marche à l’allée et 40 au retour!). Suivre l’indication vers le monastère St-Thimoté qui se trouve à environ 15 minutes de Dhërmi.

Voici d’autres bons plans:

Gjiri Akuariumit

Petite « crique magique » un peu trop étroite pour le nombre de personnes désirant en profiter. Environnement de toute beauté! Tourner à droite sur le pont en béton juste avant l’arrivée à la plage de Livadhi (Hamare) puis tourner à gauche sur le chemin de roches. Sans 4×4, vous devrez faire le reste à pied: un bon 15 minutes.

Monastery Beach (entre Ksamil et Sarandë)

Nous étions très emballés à l’idée d’aller à la plage à Ksamil, tout au sud du pays, en face de l’île de Corfu et qui semblait tout simplement paradisiaque. Elle l’était en effet, mais les gens y étaient carrément tassés comme des sardines. Cette trop grande promiscuité physique nous a fait immédiatement rebrousser chemin et nous avons jeté notre dévolu sur Monastery Beach, un peu plus au nord vers Sarandë. Relativement rocailleuse, elle constitue néanmoins une très belle alternative, avec une belle eau claire, de la restauration et plusieurs transats.

Ksamil, c’est très beau…

… mais c’est aussi très peuplé.

Monastery Beach

Plage de Livadhi

Nous n’y sommes pas allés, sauf pour aller luncher dans un snack au nord de la plage (et où le 3/4 du menu n’était pas dispo!). La plage était grande et peu fréquentée et semblait être très agréable.

Plage de Livadhi (Hamare)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s