Feu, glace et macareux

Nous serons bientôt sur la route de l’Islande!!

Nous fuyons le beau temps et la chaleur qui se pointent enfin ici, pour nous immerger dans un climat un peu plus « rigoureux ». Ça ne coûtera pas cher de crème solaire, mais pour tout le reste, nous sommes préparés au pire! (coûts totaux à suivre, dans le dernier article!) Qu’importe, l’Islande continue de revêtir un caractère particulier et mystique, qui promet de nous en mettre plein la vue, en plus d’être facilement accessible à partir de Montréal; Wow Air n’existe peut-être plus, mais Icelandair continue de relier Montréal à Reykjavik plusieurs fois par semaine, sans escale, pour un prix vraiment abordable (comptez environ 500$ A/R, en période de pointe) et une durée de vol de 5 heures. Ceci explique entre autre le véritable boom touristique vécu sur cette île, qui a vu son nombre de visiteurs quadrupler depuis 2010.

Nous ferons également un détour vers les Îles Féroé, qui elles restent encore en marge du circuit touristique. Un voyage antérieur dans les pays scandinaves nous a carrément allumé sur cet endroit, que nous n’avions pas eu la chance de visiter alors. La proximité géographique de ce petit archipel danois (au nord de l’Écosse, entre l’Islande et la Norvège) et son accès facile (une heure trente de vol direct à partir de Reykjavík) nous donnent une excellente raison de se reprendre cette fois-ci, 12 ans plus tard!

En attendant le départ tant escompté, voici un condensé de quelques faits intéressants sur nos deux destinations:

ISLANDE:

  • l’Islande est l’un des derniers endroits sur terre où les humains se sont installés (il s’agissait des Vikings); par contre, le pays a accueilli le tout premier parlement en Europe, vers 930; à noter que la première femme démocratiquement élue, et ouvertement gaie, provient également d’Islande;
  • Le Þingvellir National Park est l’un des deux seuls lieux sur a planète où nous pouvons observer la rencontre de deux plaques tectoniques (nord-américaine et eurasienne) sur la surface terrestre ;
  • L’Islande est à peu près dénuée de forets (avantage: les maringouins n’existent pas!) Bien que les arbres puissent pousser en Islande, les vikings auraient complètement dénudé le pays de ses espèces d’origines;
  • L’Islandais est une langue qui a très peu changée avec le temps: Il est mentionné qu’une Bible datant du début du 15ième siècle peut encore être aisément lue par les habitants actuels.
  • Les noms de famille sont en quelque sorte inexistants en Islande: ils sont plutôt composés du prénom du père (ou de la mère), avec l’addition de « dóttir » pour une fille, ou « son » pour un garçon. Ainsi, Adèle se prénommerait Adèle Gilbertsdòttir. Par ailleurs, les annuaires téléphoniques sont listés par prénoms, en ordre alphabétique. Finalement, les « nouveaux » prénoms – ceux jamais utilisés auparavant – doivent être approuvés par le Icelandic Naming Commitee.
  • La majorité des Islandais seraient enclins à croire à l’existence des elfes et des trolls; ceci va aussi loin que de retarder des projets de constructions advenant des impacts potentiels à l’endroit de ces créatures;
  • Aucun café Starbucks ou de restaurant McDonald’s n’a pignon sur rue en Islande; le dernier McDo a fermé ses portes en 2009, lors de la crise financière qui a secoué le pays. Ceci dit, la consommation de Coca-Cola par habitant est la plus élevée au monde;
  • La bière est demeurée illégale dans le pays jusqu’en 1989;
  • À 43,5 heures par semaine, les islandais ont la plus longue semaine de travail d’Europe;
  • Les islandais regardent plus de films que tout autre peuple;
  • Il est estimé qu’environ 10% de la population publiera un livre au courant de sa vie;
  • Étant donné que les habitants sont tous reliés de près ou de loin, l’application Islendiga-App peut vérifier dans quelle mesure vous une personne est familialement »proche » d’une autre; ceci serait bénéfique afin d’éviter des situations malencontreuses;
  • Il y’a une éruption volcanique à chaque 4 ans, en moyenne;
  • L’Islande ne possède pas d’armée, mais est tout de même membre de l’OTAN; par ailleurs, ses policiers ne portent pas d’armes: les crimes se font particulièrement rares.
  • Le cœur cru du macareux est apparemment une friandise de choix;
  • Les couleurs du drapeau islandais sont le bleu (les montagnes), le rouge (le feu et la lave) et le blanc (la glace et la neige); ces couleurs et le design qui les accompagne rappellent les liens historiques avec la Norvège
  • Les chauffes-eau et les fournaises ne sont pas requis étant donné que la vapeur et l’eau chaude provient des geysers, via un réseau de tunnels bien intégrés aux maisons et bâtiments;

ÎLES FÉROÉ:

  • Tinganes, le Parlement des Îles, serait le plus vieux au monde toujours utilisé;
  • L’archipel contient 18 Îles; étant donné leur étroitesse, nous ne sommes jamais plus loin qu’à 5 KM de la mer;
  • Les brebis sont en charge de la tonte des herbes sur le toit des maisons;
  • Il y’a 50 000 humains sur les Îles Féroé, contre 70 000 brebis…
  • Il n’y a aucune prison aux Féroé; les personnes condamnés à plus de 1 an et demi sont transférés au Danemark;
  • Il n’y a que 3 feux de circulation aux Féroé (tous dans la même ville, sur la même rue);
  • Les Îles Féroé font partie du Danemark, tout en ayant un statut autonome au sein de ce pays; par ailleurs, ils ne font pas partie de L’Union Européenne, alors que le Danemark, oui… Ça cause certaines complications relativement aux passeports et visas;
  • Les rares arbres pouvant être aperçus aux Îles ont été importés;
  • Pressés d’être visibles via Google Street View, l’initiative Google SheepView 360 a connu un succès considérable, en équipant les nombreuses brebis de caméras et puis en les laissant se promener à leur gré;
  • Pas de McDo là non plus, mais un Burger King.
« Je me sens excitée et en même temps fébrile. J’ai hâte d’être dans l’avion et j’ai hâte de voir les sources thermales. En passant, les biscuits du Salon Banque Nationale à l’aéroport sont trop bons! »

4 réflexions sur “Feu, glace et macareux

  1. “La majorité des Islandais seraient enclins à croire à l’existence des elfes et des trolls; ceci va aussi loin que de retarder des projets de constructions advenant des impacts potentiels à l’endroit de ces créatures;”

    Je veux en savoir davantage…

    Bon voyage!

    Anthony

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s